Hypnose Ericksonienne


Formation Hypnose à Paris
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Prenez soin de vous, Docteur. Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 59




Prenez soin de vous, Docteur. Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 59
Mais où ai-je mis mon masque ? Ah ! sous le menton ! Et voici le geste devenu automatique pour le relever et le positionner à la bonne hauteur. La suite du discours interne ou externe sera écrite sans masque sinon l’écriture devrait apparaître sous forme d’un texte flou, un peu caché par un brouillard plus ou moins épais, accompagné par des échos étranges à la sonorité de « pschitt » hésitants quant à leur longueur.

Si le lecteur a de la peine à imaginer à quoi cela ressemble, il n’a qu’à prendre ce même texte, aller à la salle de bains, se placer près de la baignoire ou la douche, calculer le jet d’eau afin qu’il ne le touche pas, mettre des lunettes de lecture, ouvrir la douche d’eau chaude. Quand la vapeur aura enveloppé ses verres, il aura saisi l’explication sus-jacente. Ah ! vous êtes revenu au salon, vos lunettes nettoyées vous poursuivez ce texte sans masque. Je vous comprends. Maintenant j’ouvre la fenêtre de mon cabinet pour diminuer le nombre potentiel de virus par mètre cube d’air, je laisse échapper un nuage de solution hydroalcoolique sur l’appui-tête et les accoudoirs du fauteuil, un nuage plus réduit sur la poignée de la porte, d’un côté comme de l’autre.

Me voici prêt pour recevoir le prochain patient une fois la fenêtre refermée. J’attends la sonnette à l’entrée principale du bâtiment afin d’ouvrir les portes à distance et me tenir prêt à jouer au portier : toutes les poignées sont pour moi, n’obligeant pas les éventuels virus à sauter sur la main d’un inconnu. Je me dis que s’ils voient toujours la même main, ils seront las de se donner la peine de passer à l’attaque. Une fois le patient entré, il est invité à se désinfecter les mains et aller directement dans mon bureau. Le bal masqué peut démarrer. Vous n’avez pas envie de danser ? Il y a des alternatives qui restent... au bureau. Le thérapeute « standard », bien formé à la Faculté, attentif à l’autre, débordant de principes éthiques, toujours disponible, se lance sur la piste de danse au pas de l’éternelle ouverture « comment allez-vous ? ». La suite est le plus souvent connue : un « ça va », dont la brièveté l’empêche d’avoir des accents, ou un « un peu mieux » aussitôt suivi par l’inévitable « mais… », cette conjonction de coordination qui « coordonne » si bien la sincérité de la première partie de la phrase avec sa négation à un « Quiproquo » rien que pour lui, avec le numéro 16 de la revue « Hypnose & Thérapies brèves » daté de février-avril 2010 ! Oui, oui ! Cela nous rajeunit, mais... Cela vous agace, mais... Le répéter est superflu, mais... Je vais arrêter avec le mais, mais... comment commencer une consultation sans le classique « comment allez-vous ? » ? Un peu de fantaisie : un très générique « alors ? », bien qu’ici l’intonation est primordiale.

Un « alors » sur le ton du parent qui transperce du regard son fils qui vient de casser le pot de confiture en plein salon ne sera pas bien perçu. Il est préférable de choisir une intonation plutôt gaie, comme quand le même parent voit son fils arriver dans le salon le jour de son 5e anniversaire. Ce sera un « alors... » avec suspens, les bras ouverts, les yeux écartés pour souligner l’événement tant attendu et les surprises qu’il va amener tout le long de la journée. Exercez-vous à trouver la bonne intonation en passant en revue les diverses occasions dans lesquelles vous dites « alors… ». Alors ? C’est bon ? Autre alternative assez classique et manquant de couleurs : « je vous écoute ». Expression peu voire pas recommandée dans un certain pays francophone où elle est devenue synonyme de « je suis sourd ». Cette proximité entre écouter et surdité est particulière et pas transposable, par exemple sur voir et cécité.

La personne aveugle dit facilement « je vois » et personne ne s’en offusque car l’on sent bien que l’autre a compris l’argument ou l’opinion exprimés. Il y a sans doute plein d’alternatives au démarrage d’une consultation. Je vous invite à m’écrire la vôtre, celle que vous préférez, j’en ferai une liste qui va nous enrichir. En attendant, je continue avec ma préférée : « quoi de mieux ?!! », avec un point interrogatif pour la forme et deux points exclamatifs pour l’affect, l’émotion ; le tout prononcé sur un ton joyeux, franc, clair, bien affirmé qui ne laisse aucune chance au doute de suggérer un « pardon ? », un « je n’ai pas compris », un « vous dites à moi ? ». L’effet est immédiat : arrêt de la respiration, regard un instant fixe, lèvres entrouvertes en attente que l’aire de Wernicke ou Broca suggère quelques mots. De plus, j’ai découvert que le mot « rien » est automatiquement exclu, par le patient lui-même, des réponses possibles. Essayer c’est l’adopter. Relax ! C’est un slogan sans droit d’auteur. C’est le mot « slogan » qui ne vous plaît pas ? Utilisez « apophtegme » et votre journée sera ensoleillée. L’entrée en matière avec un « quoi de mieux ?!! » est déjà un brin d’écho à l’injonction qui fait le titre de notre « Quiproquo » d’aujourd’hui. C’est une injonction qui venant du patient vers le thérapeute laisse ce dernier souvent interloqué et, au fond, très ému à la fois.

Pour lire la suite…


Prenez soin de vous, Docteur. Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 59
Dr STEFANO COLOMBO Médecin psychiatre, psychologue diplômé con sultant à la Faculté de Médecine de Genève (enseignement et supervision). Enseigne l’hypnose éricksonienne et la thérapie cognitive en France, Belgique, Suisse et Italie. Conférencier.

Prenez soin de vous, Docteur. Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 59
Dr MOHAND CHÉRIF SI AHMED (alias Muhuc). Psychiatre en libéral à Rennes. Formation en hypnose et thérapies brèves. Pratique des thérapies à médiations artistiques. Utilise particulièrement le dessin humoristique de situation en thérapie (pictodrame humoristique). Illustrateur et intervenant par le dessin d’humour lors de rencontres et congrès médicaux.

Pour Commander la Revue Hypnose & Thérapies brèves n°59

N°59 : novembre/décembre 2020/janvier 2021

Cinq scripts créatifs détaillés


- Edito : Julien Betbèze

- L’hypersuggestibilité. Au service de l’hyposuggestibilité. Dominique Megglé

- Script créatif détaillé : 20 minutes pour se libérer du tabac. Hypnose en médecine générale. Françoise Barthès

- Script créatif détaillé : Du trauma à la résilience. Par la thérapie du lien et des mondes relationnels. Stéphane Roy

- Script créatif détaillé : La sphère relationnelle. Travailler la distance en hypnose. Corinne Paillette

- Nicolas de Staël : Peindre et se dépeindre. Franck Salzmann

Espace douleur
- Editorial. Gérard Ostermann

- Script créatif détaillé : Travail en hypnose avec des mineurs immigrés. Stéphanie Delacour

- Script créatif détaillé : Hypnose et handicap. Du traumatisme à la créativité. Christelle Lecellier

Dossier : Les soins palliatifs

- Editorial : Francine Hirszowski

- Les TAC en soins palliatifs. Jean Becchio et Sylvain Pourchet

- Psychomotricité. Bouger… je le veux. Patrick Martin

- Les techniques hypnotiques à l’hôpital de Bourg-en-Bresse. Vianney Perrin

- Infirmière en Ehpad. Valérie Etchevers

Rubriques

- Quiproquo… « Prenez soin de vous, Docteur » Stefano Colombo et dessin de Muhuc

- Les champs du possible : Docteur, je tiens à vous dire que je fais le poireau… Adrian Chaboche

- Culture du monde : Jeux de guérison dans le sud de l’Iran. Sylvie Le Pelletier-Beaufond

- Les grands entretiens : Stephen R. Lankton. Gérard Fitoussi

- Livres en bouche

Rédigé le 24/04/2021 à 01:09 | Lu 125 fois modifié le 24/04/2021

Laurent GROSS
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Psychothérapeute certifié par l'ARS en 2013, Président du... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves