Hypnose Ericksonienne



Editorial Dr Julien BETBEZE. Revue Hypnose et Thérapies Brèves 59.




C’est avec un très grand plaisir que je prends la suite de Sophie Cohen comme rédacteur en chef d’«Hypnose & Thérapies brèves». Notre collaboration va se poursuivre puisque Sophie devient directrice de l’iconographie de la Revue.

Je tiens à souligner combien Sophie Cohen a installé cette revue dans une zone d’excellence permettant à tous les professionnels de l’hypnose de soin et de l’hypnothérapie de trouver des descriptions d’expériences cliniques vivantes pour enrichir leurs pratiques. Sans la description précise de notre travail, l’hypnose risque de se réduire à une somme de recettes laissant de côté ce qui fait la spécificité de chaque individu. Permettre à chacun d’apprendre à utiliser les questionnements de thérapies brèves plurielles comme modalité d’activation des ressources des consultants est un autre objectif des participants à la Revue.

Dans ce numéro, le dossier thématique est consacré aux soins palliatifs. Jean Becchio et Sylvain Pourchet nous montrent le temps qu’il a fallu à la pratique de l’hypnose pour être reconnue dans ce type de soins. Cela est d’autant plus étonnant que l’évaluation de l’utilisation de l’hypnose en soins palliatifs a mis en évidence une augmentation importante du confort ressenti par les patients. Peut-être est-ce le nom d’hypnose qui n’est pas encore compris comme une activité partagée permettant au patient d’accéder à ses compétences et à sa créativité.

C’est pourquoi ce dossier est accompagné d’une réflexion sur une autre manière de nommer les processus d’activation de la conscience en lien avec les recherches actuelles en neurosciences.

Stephen Lankton (la grande interview de Gérard Fitoussi) souligne aussi que le terme d’hypnose est probablement incorrect pour décrire l’expérience et la pratique hypnotique. Cet élève d’Erickson, qu’il a connu par Bateson, nous explique comment il a développé la métaphore intégrée multiple et la tâche fictive ambiguë, particulièrement utile lorsque nous rencontrons des impasses en thérapie.
Le changement de nom concerne aussi l’HTSMA, développée par Eric Bardot, le premier à avoir compris la différence entre un lieu sûr et une expérience sécure relationnelle. Il parle désormais de la thérapie du lien et des mondes relationnels, pour mieux rendre compte du processus relationnel actif au sein de l’hypnose. Avec un très beau cas clinique, Stéphane Roy nous décrit ainsi comment une jeune femme va se libérer des effets d’un traumatisme liés à un abus sexuel.

Corinne Paillette nous emmène dans la sphère relationnelle en lien avec la perception de l’espace. Elle nous propose un exercice transformable à souhait pour permettre au sujet de trouver sa place dans l’espace.

Dominique Megglé, grand connaisseur de la pensée d’Erickson, nous montre comment l’approche d’Erickson produit de l’hypersuggestibilité pour arriver à de l’hyposuggestibilité : ainsi le sujet peut découvrir ce qu’il veut faire pour lui-même. Encore un texte lumineux qui nous aide à clarifier les concepts !
Le texte émouvant de Franck Salzmann sur le « cassé-bleu » de Nicolas de Staël nous aide à réfléchir sur deux cas cliniques à partir du corps et de la rencontre.

Plusieurs textes bien documentés nous montrent l’intérêt de l’hypnose pour l’arrêt du tabac en médecine générale (Françoise Barthès), dans les situations de handicap (Christelle Lecellier), dans la prise en charge de mineurs immigrés qui peuvent retrouver une sécurité intérieure (Stéphanie Delacour).

Dans la rubrique« Culture Monde», Sylvie Le Pelletier, grande connaisseuse de la pensée iranienne, nous décrit les liens entre l’hypnose et la connaissance des vents ou esprits, responsables de tous les troubles. Les sujets participent à un rituel marqué par une transe de possession qui leur permet de passer du statut de malades à celui des « gens de l’air ».

Nous retrouvons dans ce numéro les rubriques habituelles avec l’humour et l’esprit pétillants de Stefano Colombo illustrés avec talent par Muhuc.

L’article d’Adrian Chaboche nous procure un vrai plaisir de lecture avec la rencontre d’un homme retraité qui souffre d’insomnie et guérit de son trouble « en faisant le poireau ». Et c’est bien cet homme qui, en développant sa créativité, trouve lui-même cette image.
Adrian souligne avec pertinence que la plus grande confusion que provoque l’hypnose, c’est de laisser croire que ce sont les suggestions qui font le travail.

Merci à tous les auteurs et bonne lecture à chacun de vous !


Nouveau rédacteur en chef de la revue « Hypnose & Thérapies brèves ». Pédopsychiatre et psychiatre adultes, chef de service de l’Accueil familial thérapeutique de Loire-Atlantique de 1998 à 2018. Chargé de cours à la Faculté de médecine de Nantes (DU Addictions, DU Hypnose, DU Douleur) et au sein des Instituts de la CFHTB. Responsable pédagogique et formateur en hypnose, thérapies stratégiques, solutionnistes et narratives à l’Arepta-IMHENA (Institut Milton H. Erickson Nantes).

Pour lire la suite

N°59 : novembre/décembre 2020/janvier 2021

Cinq scripts créatifs détaillés


- Edito : Julien Betbèze

- L’hypersuggestibilité. Au service de l’hyposuggestibilité. Dominique Megglé

Script créatif détaillé : 20 minutes pour se libérer du tabac. Hypnose en médecine générale. Françoise Barthès

Script créatif détaillé : Du trauma à la résilience. Par la thérapie du lien et des mondes relationnels. Stéphane Roy

Script créatif détaillé : La sphère relationnelle. Travailler la distance en hypnose. Corinne Paillette

Nicolas de Staël : Peindre et se dépeindre. Franck Salzmann

En couverture. Céline Saby. Poésie et fleurs, ça fait du bien. Sophie Cohen

Espace douleur

Editorial. Gérard Ostermann

Script créatif détaillé : Travail en hypnose avec des mineurs immigrés. Stéphanie Delacour

Script créatif détaillé : Hypnose et handicap. Du traumatisme à la créativité. Christelle Lecellier

Dossier : Les soins palliatifs

Editorial : Francine Hirszowski

Les TAC en soins palliatifs. Jean Becchio et Sylvain Pourchet

Psychomotricité. Bouger… je le veux. Patrick Martin

Les techniques hypnotiques à l’hôpital de Bourg-en-Bresse. Vianney Perrin

Infirmière en Ehpad. Valérie Etchevers

Rubriques

Quiproquo… « Prenez soin de vous, Docteur » Stefano Colombo et dessin de Muhuc

Les champs du possible : Docteur, je tiens à vous dire que je fais le poireau… Adrian Chaboche

Culture du monde : Jeux de guérison dans le sud de l’Iran. Sylvie Le Pelletier-Beaufond

Les grands entretiens : Stephen R. Lankton. Gérard Fitoussi

Agenda : colloques et congrès

4ème colloque de la Revue « Hypnose & Thérapies brèves »

Le 4ème colloque de la Revue Hypnose &Thérapies brèves sur le thème « Peurs, paniques, phobies » du 6 décembre 2020 ne pourra pas se tenir en présentiel à Paris comme prévu, il aura lieu en visioconférence sur Zoom le dimanche 6 décembre de 9h à 17h.

PROGRAMME DE LA JOURNEE DU 6 DECEMBRE 2020 :
Matin
✓ 9h à 9h15 Julien BETBEZE Introduction
✓ 9h15 à 9h55 Vera LIKAJ Quand la peur est une tentative de solution : de l’utopie à la résilience
✓ 9h55 à 10h35 Dominique MEGGLE Thérapie brève des phobies : courtes réflexions

PAUSE 10h35 à 10h50

✓10h50 à 11h30 Catherine GUIBERT LELOUTRE Phobies : revenir au présent
✓11h30 à 12h10 Eric BARDOT Peurs traumatiques et peurs anticipatoires

DEJEUNER 12h15 à 13h45

Après-midi
✓13h45 à 14h25 Philippe AÏM Peurs, harcèlement et emprise
✓14h25 à 15h05 Julien BETBEZE Phobies et transe ordinaire

PAUSE 15h05 à 15h20

✓15h20 à 16h00 Emmanuel MALPHETTES La peur de la peur : retrouver des sensations qui nous guident
✓16h à 16h40 Emmanuelle PIQUET Phobies scolaires
✓16h40 à 17h Discussion et synthèse du colloque Sophie COHEN

Pour visionner le Colloque, cliquez ici

Rédigé le 19/11/2020 à 23:47 | Lu 137 fois modifié le 21/11/2020

Laurent GROSS
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Psychothérapeute certifié par l'ARS en 2013, Président du... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves