Hypnose Ericksonienne


Formation Hypnose à Paris
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

« Résonance ». Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 61.




« Résonance ». Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 61.
Soyons raisonnables et commençons par raisonner.

Oh ! Je suis déjà envahi par le doute : raisonner ou résonner. J’en suis sonné. Je pourrais me précipiter sur le premier dictionnaire qui me tombe sous la main ou sur mon clavier. Trop facile. Et puis raisonner semble avoir à faire avec le mot raison. « Elémentaire, mon cher Watson », me direz-vous. Peut-être...

En réalité, c’est mal parti : le mot raison, dans sa raison d’être, a des significations bien particulières qui prêtent rapidement à confusion, et non sans raison. Un exemple ? Vous venez de le lire. Reprenez la phrase précédente et vous verrez que j’ai raison.

Je n’ai donc pas perdu la raison. Mais de quelle raison parlons-nous ? En effet, il y en a tout un tas. Certaines raisons sont même capables d’échapper à la raison. Etrange, non ? Ces dernières s’échappent et, il paraît, finissent dans le coeur ou, mieux dit, elles ont leur origine dans le coeur. Une chose est sûre : le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point.

Point à la ligne, merci Pascal !

Voici une hypothèse de l’apparition du dialogue interne : la raison s’exprime avec une multitude d’arguments à l’appui, surtout quand elle veut connaître les raisons du coeur. Ce dernier laisse transparaître ses raisons sur des modes bien différents de ceux de la raison, en particulier par les sensations, les perceptions, peut-être même par la pensée quand elle baigne dans le doute, quand la pensée fait davantage écho aux émotions plutôt que d’être le résultat d’un raisonnement. Oh ! encore un mot en lien avec la raison. Le coeur et la raison se mettent donc à dialoguer. Souvent cela tourne à un dialogue de sourds, à une course à obstacles où chacun des acteurs prend plaisir à mettre le bâton dans les roues de l’autre.

« J’ai bien raison de faire ainsi... mais mon coeur n’y est pas », ou « je sens que c’est ce qui me convient... mais quand j’y pense ce n’est pas le bon choix ». Coeur et raison semblent parfois ne pas partager la même temporalité : le coeur a envie de foncer maintenant, d’exploser sur le moment, la raison arrive avec ses « attention ! et après ?... ». Elle est déjà dans le futur. Le coeur n’a pas le temps de monter dans le premier train qui se présente que la raison est déjà en train de descendre du train à l’arrivée. Oh ! mais quel boute-en-train plein d’entrain que je suis quand je suis en train de développer ma réflexion sans traîner.

Revenons à nos moutons. Et si on disait : revenons à nos chats, nos chèvres, nos fourmis ou nos abeilles, voire nos poissons ? Vrai, il ne faut pas noyer le poisson. Mais le mouton non plus. Tout cela est passionnant, isn’t it ? Mais nous devons nous faire une raison et revenir à notre « Quiproquo » si nous ne voulons pas perdre la raison avec raison.

Le titre de notre « Quiproquo » est « Résonance ». Petite question : après plus de deux mille caractères, espaces compris, avez-vous remarqué la nuance concernant la lettre « n » ? Résonance avec un seul « n », cela résonne-t-il mieux qu’avec deux « nn » ? Non, simplement un retour à la case départ de l’origine latine du mot qui ne justifie pas le dédoublement du « n » alors qu’il reste présent dans le verbe résonner. C’est peut-être à l’intention des malentendants.

J’avoue que je n’ai pas découvert...

Pour lire la suite de l’article et commander la Revue Hypnose & Thérapies Brèves n°61



« Résonance ». Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 61.
Dr STEFANO COLOMBO Médecin psychiatre, psychologue diplômé consultant à la Faculté de Médecine de Genève (enseignement et supervision). Enseigne l’hypnose éricksonienne et la thérapie cognitive en France, Belgique, Suisse et Italie. Conférencier.

« Résonance ». Dr Stefano COLOMBO. Revue Hypnose et Thérapies brèves 61.
Dr MOHAND CHÉRIF SI AHMED (alias Muhuc). Psychiatre en libéral à Rennes. Formation en hypnose et thérapies brèves. Pratique des thérapies à médiations artistiques. Utilise particulièrement le dessin humoristique de situation en thérapie (pictodrame humoristique). Illustrateur et intervenant par le dessin d’humour lors de rencontres et congrès médicaux.

Commander la Revue Hypnose & Thérapies Brèves n°61

N°61 Mai, Juin, Juillet 2021

Dossier : Ecothérapie et F. Roustang

- Edito: Créativité et résonance. Julien Betbèze, rédacteur en chef

- Peur de prendre l’avion. Technique des mains de Rossi. Corinne Paillette, médecin

- Remise en mouvement. Les techniques hypnotiques du « mine de rien ». Marie-Clotilde Wurz de Baerts, psychologue clinicienne

- Le pouvoir de la dissociation. Corps et trauma. Gérald Brassine, psychothérapeute


- Urgences radiologiques. Le récit de ma vie de grande sensible. Kathy Prouille, manipulatrice en électrocardiologie

- La plume et le masque. Histoire de masques, de vagues et de web-conférences par temps de pandémie. Olivier de Palézieux, médecin urgentiste

Douleur douceur
- Edito. Gérard Ostermann, médecin

- Automaticité et neurosciences. Carolane Desmarteaux, neuropsychologue et Pierre Rainville, directeur du laboratoire de neuropsychologie-physiologie de la douleur de Montréal

- Syndromes d’Ehlers – Danlos. Errance du douloureux chronique. Sylvie Colombani-Claudel, médecin anesthésiste réanimateur et Blandine Rossi-Bouchet, orthophoniste

Dossier Ecothérapie autour de François Roustang

- Edito : Réintroduire un imaginaire centré sur la coopération. Julien Betbèze

- François Roustang et l’écothérapie. Il suffit de se sentir vivant. Virginie Coulombe, psychologue clinicienne

- Hypnose et crise écologique. La transe, renouveau anthropologique. Nicolas Bichot, psychologue clinicien

- Hypnose et narcissisme. La métaphore au service de la relation. Alexia Morvan, docteur en chirurgie dentaire

Rubriques : 

Quiproquo, malentendu et incommunicabilité : Résonance. Stefano Colombo, psychiatre, illustration Mohand Chérif Si Ahmed, psychiatre

Les champs du possible : A la bonne heure ! Adrian Chaboche, spécialiste en médecine générale et globale

Culture monde : Ces songes qui guérissent. Les rites d’incubation d’Hyderabad à Epidaure. Sylvie Le Pelletier-Beaufond, médecin-psychothérapeute.

Les grands entretiens : Chantal Wood, pédiatre. Par Gérard Fitoussi, médecin

Illustrations : Geneviève Marot


Rédigé le 31/08/2021 à 00:22 | Lu 95 fois modifié le 31/08/2021

Laurent GROSS
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Psychothérapeute certifié par l'ARS en 2013, Président du... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves