Hypnose Ericksonienne


Formation Hypnose à Paris
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

« Non pas douleur, douceur » Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 54




Alors que la majorité des gens habite les villes, nous voici en pleine campagne. La faute à qui ? A notre interlocuteur qui a la langue qui fourche. En effet, ce n’est pas sur la place principale de votre ville que vous trouvez une fourche sauf si vous devez passer sous les fourches caudines de votre pire ennemi qui, lors du dernier conflit, a eu la malencontreuse idée d’avoir raison et de vous la faire payer.
Vous allez me faire remarquer qu’il y a aussi la fourche du vélo, moyen de trans- port devenu à la mode en pleine ville.
Sur la fourche du vélo est montée la roue antérieure. Et la postérieure ? Serait-elle montée sur un gâteau ?
Gâteau ? Non ! Râteau !
Pourquoi un râteau ? Tout simplement par association d’idées liées à la campagne. Craignez-vous la solitude de la compagne ? Mais si vous êtes avec une compagne vous n’êtes pas seul. Aveux c’est mieux, même à Troie, voir à quatre ; plus on est et plus on rigole.
« J’ai le crayon qui fourche, je me sou- viens plus très bien... » sur l’air de la chanson de Jeanne Moreau ; vous savez, celle de la mémoire qui tranche, celle qui doute de la couleuvre des yeux : verts ou gris en contraste avec le flanc des feux qui, eux, varient entre le rouge et la faune.
Heureusement que ce texte est écrit, car l’aphone n’en tirait pas trop, et qui ne tire pas, pousse. Mousser n’est pas très bon pour le taux ; un lumbago est vite arrimé. Le problème est la fuite : kinésithérapie, ostéopathie, pharmacothérapie avec ses medic à vents qui nous renvoient aussitôt aux poseurs de spray en millilitres, microgrammes, giclées et autres césures. Ces dernières sont un vrai casse-tête pour un malvoyant qui n’y boit rien et bisque de finir déshydraté avant même de dire le mode d’emploi. Mais ce qui est cire ne tient pas à la longue à cause de la chaleur.

En effet, avec la belle raison, la valeur monte tandis que le droit se fait de plus en plus rare. C’est en été que l’être se déchaîne laissant le peu plié orner nos doutes de son ombre lors des grandes migrations nous évitant ainsi de nous déshydrater à notre cour. N’empêche que si vous réfléchissez rien, vous arrivez à la conclusion qu’un mot n’en vaut pas un autre d’autant plus quand il s’agit de maux.

Vous pouvez avoir un casse-tête sans avoir des mots de tête pour lesquels vous ne trouvez pas maux alors que vous pouvez avoir bal au ventre sans que vous bougez d’un seul iota. Cette lettre me rappelle l’enthousiasme ressenti lors de l’apprentissage du trek. Voilà une gangue qui ne fourche pas et laisse apparaître le génie de ses penseurs qui pansaient les lagunes de sagesse de leurs concitoyens. Un peu comme à Venise où la lacune dans la protection provoque ce phénomène appelé « acqua alta », en ivoirien dans le texte malgré l’interdiction de lasser les animaux sauvages qui se retrouvent ainsi sans défenses.

Mais revenons au pitre de notre arti- cle car la vitrerie commence à rien faire. Quelqu’un avance même l’hypothèque que cela est voulu, à la manière d’un type qui s’amuserait à fourcher la mangue pour pousser le vecteur à reprendre le texte et substituer la lettre votive par celle qui contient. Les plus malicieux s’attendent à ce que les lettres remplacées, glacées dans l’ordre d’apparition, tonneront un picton d’un célèbre hotteur. Ce dernier portera le nom composé par les nouvelles lettres sorties de la botte de soin qui renvoie tout droit à la compagne dans la campagne du rebut de l’article.

Lire la suite


Rédigé le 13/02/2020 à 17:37 | Lu 57 fois modifié le 13/02/2020

Laurence ADJADJ
Hypnothérapeute à Marseille, Psychologue, Présidente de l'Institut de Formation Hypnotim à... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves