Hypnose Ericksonienne


Formation Hypnose à Paris
Paris: Le Collège d'Hypnose de Paris assure les Formations en Thérapies Brèves Orientées Solutions, EMDR-IMO, Hypnose Ericksonienne & Kinésithérapie


"Je dois tout contrôler". Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 47




"Je dois tout contrôler". Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 47
« Bonjour Docteur, je vous appelle pour un rendez-vous ? »
« Bonjour Docteur » fait vieux jeu. Je suis jeune, « in », pas coincé. Je pourrais dire : « Salut Doc ! », non, non, cela fait trop copain-copain.
« Excusez-moi, Docteur, de vous déranger » Horrible ! C’est du langage du siècle passé. Et en plus, pourquoi m’excuser ?

Quelle expression choisir ? Car, je dois vous avouer, que je dois tout contrôler. Il ne faut quand même pas que je me laisse aller. Je pourrais dire n’importe quoi.
Donc, pour prendre mon rendez-vous je pourrais commencer par « je vous téléphone… ».
Non, si je téléphone c’est logique que je téléphone et donc superflu de déclamer que je téléphone au moment même où je téléphone.

Par ailleurs, est-ce qu’on dit : au moment où ou au moment quand ?
De surcroît, est-ce qu’on écrit « par ailleurs » ou « par ailleur » ?
Est-ce qu’on dit de surcroît ou par surcroît ?
Attendez ! « Surcroît avec ou sans accent circonflexe ? Avec t ou avec s à la fin ? Et « fin » avec « i » ou « ai » ?

« Oh, Docteur ! », non, cet « oh ! » dénote une surprise, or, si j’appelle le docteur, il n’y a rien de quoi être surpris.
Rien de quoi ou rien en quoi, ou rien pour quoi ou rien pourquoi… Mais pourquoi rien ? Car s’il y a quelque chose de quoi être surpris, il ne peut pas y avoir rien.
Il ne peut pas y avoir rien ou on ne peut rien y avoir ?
Il faut que je contrôle.
Entretemps je dois prendre mon rendez vous, ou entre temps ? Est-ce que le temps est au milieu vu qu’il est entre. Mais entre quoi et quoi ? Et si c’était entre-temps avec le trait d’union ?

Trait ou très ? Il faut que je contrôle.
J’allais presqu’oublier mon rendez vous.
Presqu’oublier ou presque oublier ? J’ai oublié.
Et le rendez vous ? Ah ! oui ! Le rendez vous !
Attention ! Rendez vous ou rendez-vous ?
Rendez-vous ! Quoi, suis-je en guerre ? En pleine bataille ? Et à qui devrais-je me rendre ?

Il paraît que c’est le ton qui fait la différence entre rendez-vous, capitulez et rendez-vous dans le sens de… ben !... d’un rendez-vous. Tout le monde sait ce que c’est un rendez-vous. Encore faut-il que je contrôle.
Tout le monde sait ce que c’est ou ce que s’est ?

Et « contrôler » ? Avec le circonflexe ou pas ? Finalement un « je controle » n’a pas l’air si mal. Mieux encore, plus léger, un joli « je controlle ». Vous ne trouvez pas que cela fait sud de la France ? Occitan ?


Rédigé le 22/03/2018 à 16:07 | Lu 191 fois modifié le 22/03/2018

Laurent GROSS
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Psychothérapeute certifié par l'ARS en 2013, Président du... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves


Hypnoses
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
 


Galerie
Laurent Gross et Dr Philippe Aïm en formation hypnose au CHTIP
Revue Hypnose et Thérapies Brèves 26
Laurence Adjadj, hypnose à Marseille
Hypnotim, formation hypnose à Marseille Paca
Dr Philippe Aïm et Laurent Gross en formation Hypnose au CHTIP
Sophie COHEN et Laurence ADJADJ
Jeffrey ZEIG, Président de la Fondation Milton H. Erickson et Laurence ADJADJ, Présidente de l'Institut Hypnotim de Marseille
Laurent Gross, Valérie Touati-Gross, Laurence Adjadj, hypnothérapeutes à Paris et Marseille
Théo Chaumeil, Hypnothérapeute, Kinésithérapeute