Hypnose Ericksonienne


Formation Hypnose à Paris
Paris: Le Collège d'Hypnose de Paris assure les Formations en Thérapies Brèves Orientées Solutions, EMDR-IMO, Hypnose Ericksonienne & Kinésithérapie


« Auto-hypnose ? » Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 52




Cela commence bien.
Auto-hypnose, auto hypnose ou bien autohypnose ? Trait d’union, espace ou rien ?
Vous me direz que c’est un problème mineur, qu’il s’agit d’orthographe.
Peut-être... Peut-être ?

Eh oui ! Rappelez-vous : le doute est la terre fertile de toutes les vérités, sans lui rien ne pousse. Sur le terrain du doute, les vérités sont comme les arbres, elles se font de l’ombre l’une à l’autre. Cela rafraîchit les têtes brûlantes ou brûlées qui crachent des vérités à tout vent, ce qui n’est pas un atout, avec ou sans vent. Il se peut donc que le mode d’écriture ne soit pas un simple problème d’orthographe. A suivre...

La question de l’auto-hypnose, avec ou sans trait d’union, arrive souvent dans nos cabinets ou dans la rue. Aussitôt se pose la question, voire le besoin, de préciser ce que c’est que l’hypnose. Ne sachant pas quelle définition choisir, car il y en a un paquet, vous lancez un coup d’œil sur Internet avec l’espoir de ne pas vous faire un œil bleu.

Vous faites tellement confiance à l’Inter- net que vous y allez les yeux fermés, comme me disait une amie, pas plus tard qu’hier soir, à la suite de la vision d’un très beau film : « Cette salle de cinéma a toujours d’excellents films, j’y vais les yeux fermés. »

Il faut le faire : aller au cinéma les yeux fermés. Si c’est une projection sur la vie d’un malvoyant, ce sera une séance en double aveugle.
Revenons à l’Internet qui n’est pas net du tout. Sous « hypnose » vous trouvez à boire et à manger, toutefois vous allez rester sur votre faim.
Et si on marchait sur des verres ? On resterait sur notre soif. Oh ! honni soif qui mal y pense ! Pour ne pas plagier le roi Edouard III d’Angleterre qui créa ainsi l’ordre de la Jarretière en pleine guerre de Cent Ans. Ils avaient du bon temps, dans le temps, et déjà le typique british humour.

Sur votre clavier, vous sautillez d’une définition à l’autre, vous vous « transe- posez » entre un état modifié de la con- science et une attention focalisée sans savoir en quoi la conscience serait modifiée et, encore moins, ce que c’est que la conscience. Cela vous « transefère » aussitôt dans le subconscient, voire l’inconscient. Ce dernier se laisse plus facilement définir vu qu’il est inconscient et vous per- met ainsi de dire n’importe quoi avec un air d’en savoir plus qu’une tranche sur la transe. Votre moi s’en sort renforcé, au moins il le croit, pendant que votre inter- locuteur en reste pantois.
Ce dernier mot n’a rien à voir avec un prétendu tout puissant « tout toi » dérivant du grec « pan ». Tu ne tutoieras point. De même, il est loin d’un imaginaire pluriel de«toi».Quand il y a plus qu’un toi,on dit « vous », voire « nous » si j’y suis aussi. Vous reprenez votre recherche effrénée en modifiant le style de recherche, le navigateur, la langue bien davantage que votre conscience. Elle est accaparée par l’emprise du subconscient qui, évidemment sans le savoir, est déjà addict au Net.

Vous vous régalez d’apprendre que le conscient est l’état de veille par lequel nous percevons la réalité ou bien qu’il est tout ce dont nous pouvons avoir conscience.

Est-ce que j’ai été clair ? Clair est un état où domine la lumière par sa présence et la lumière est quand c’est clair, ce qui donne que l’obscur est quand ce n’est pas clair ou quand il y a absence de lumière. C’est finalement simple : il suffit de la présence de l’absence de lumière pour que le clair n’y soit pas, laissant la place à l’obscur qui est l’absence de la présence de lumière. Etrange, non ?
La présence de l’absence correspond ainsi à l’absence de la présence.

Lire la suite


Rédigé le 07/08/2019 à 12:49 | Lu 52 fois modifié le 07/08/2019

Laurence ADJADJ
Hypnothérapeute à Marseille, Psychologue, Présidente de l'Institut de Formation Hypnotim à... En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves


Hypnoses
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
 


Galerie
Laurence Adjadj, Laurent Gross et Valérie Touati-Gross
Dan Short et Laurence Adjadj, à l'occasion d'une formation à l'Institut Milton H. Erickson de Rezé (Nantes)
Marion Chervy et Laurence Adjadj
Dr Stefano Colombo
Hypnotim, Formation en Hypnose à Marseille
Laurent Gross, Valérie Touati-Gross, Laurence Adjadj, hypnothérapeutes à Paris et Marseille
Hypnothérapeutes 75011
Mariline Morcillo, Hypnothérapeute et Infirmière à Paris et Marseille
Laurence Adjadj, Formation en Hypnose à Marseille